LE   SPECIALISTE   DU   CHAUFFE -EAU   ELECTRIQUE   INSTANTANE

Chauffage instantané : les différents types

  • Blog

Chauffage instantané : les différents types

Que ce soit gaz ou électricité, le chauffe-eau instantané existe en différents genres pour répondre à vos attentes, à votre type de logement et respecter vos finances.

Chauffe-eau instantané à gaz : chauffe-eau ou chauffe-bain ?

Il y a sur le marché deux modèles de chauffe-eau instantané gaz :
  • chauffe-eau ;
  • chauffe-bain.
Voici un tableau de comparaison : Chauffe-eau instantané à gaz

Chauffe-eau instantané

Chauffe-bain instantané

Capacité

Faible : ne peut pas apporter de l’eau chaude pour des appareils sanitaires qui ont une capacité de plus de 50 litres.

Forte : remplissage d’une baignoire

Usage

Utilisé pour un unique point d’eau.

Peut alimenter un point d’eau qui affiche une certaine gourmandise en eau.

Évacuation

Pas de tuyau de raccord relié à un conduit pour évacuer

Raccordé à conduit d’évacuation (cheminée ou ventouse), avec un diamètre de tuyau selon la puissance de l’appareil.

Tableau avec diamètre du tuyau pour évacuer et classement des chauffe-bains selon la puissance : Chauffe-bain instantané : évacuation

Diamètre minimum extérieur du tuyau qui sert à évacuer

Puissance de l’appareil

83 mm

8/9 kW

110 mm

17/18 kW

125 mm

21/28 kW

Chauffe-eau instantané électrique

Les chauffe-eau instantanés électriques prennent peu de place , sont de petite taille et peuvent se mettre partout où la demande en eau est ponctuelle et isolée du reste de l’installation. Il est vrai qu’ un chauffe-eau instantané électrique demande une grosse puissance électrique plus élevée qu’un cumulus. Ce dernier, chauffe de manière vaine une grosse quantité d’eau au quotidien. En fait tout dépend l’utilisation qui en est faite. Un chauffe-eau instantané électrique est parfois mieux qu’un appareil à accumulation. Remarque : On peut installer des mini chauffe-eau instantanés électriques très petits et qui prennent peu de place.

Installation d’un chauffe-eau instantané : ce qu’il faut savoir

Le chauffe-eau instantané doit toujours être mis le plus près possible du point où il collecte l’eau.

Prix du chauffe-eau instantané : selon le type d’appareil

Ci dessous un tableau qui indique les prix du chauffe-eau instantané :

Gaz

Électrique

Instantané

 300 à 600 €

200 à 300 €

Mini chauffe-eau

100 à 300 €

Chauffe-bain

 300 à 500 €

Faire un choix entre un chauffe eau instantané et un cumulus  

Cela fait quelques dizaines d’années que le chauffe-eau a trouvé sa place dans les foyers modernes. Il y a différentes formes (chauffe eau instantané et cumulus) et genre (thermodynamique, électrique, etc.). Le prix du chauffe eau va changer, et aller en dessous de 200 e à parfois plus de 20 000€. Mais peu importe le prix, vous pourrez toujours payer moins cher le prix de départ grâce à différentes aides écologiques. Vous avez droit notamment au crédit d’impôt, à une prime énergie, et diverses subventions auprès des organismes référents etc.

Définition du Cumulus et du chauffe-eau instantané

Premièrement, il faut savoir que le cumulus et le chauffe-eau instantané sont des machines qui produisent de l’eau chaude dans les foyers pour une utilisation sanitaire. La différence se situe dans la façon de fonctionner.

Comment fonctionne un cumulus ?

On le nomme aussi chauffe-eau à accumulation. Il contient ‘un réservoir ou ballon d’eau chaude, une résistance et un thermostat. La partie supérieure du ballon d’eau chaude garde l’eau chauffée par la résistance et la partie en dessous accumule l’eau froide. Avec le thermostat, il est aisé de choisir la température de l’eau chaude. Il y a quatre genres de cumulus : le cumulus électrique, le cumulus à gaz, le cumulus solaire et enfin le cumulus thermodynamique.

Fonctionnement d’un chauffe-eau instantané

Le chauffe-eau instantané n’ aucune cuve pour stocker l’eau chaude. Il va chauffer l’eau sanitaire à sur besoin. Selon les formats et les types, on peut effectuer plusieurs choix. On peut faire le choix d’ un cumulus électrique, un chauffe eau instantané électrique, un thermodynamique, ou un chauffe eau instantané au gaz, etc. Le choix sera effectué selon le mode de logement (maison ou appartement, mètres carrés disponibles). Le lieu d’habitation compte aussi ( y-a-t il suffisament de soleil, le réseau de gaz etc.)

Comparaison entre les deux

Le chauffe-eau instantané va alors alimenter un seul point d’eau, étant donné sa petite taille. Il affiche alors un débit réduit. Le cumulus peut garder plus de 50 litres d’eau chaude. Ainsi, l’eau sera chauffée en quelques heures ou de façon durable. A savoir que le tarif pour produire l’eau chaude reste correcte. On pourra disposer le chauffe-eau instantané dans n’importe quelle pièce de l’habitation. Il aura sa place partout. Qu’il s’agisse d’un endroit humide ou secs, avec grande superficie ou non. Il prend peu de place car il nepossède pas de cuve de stockage, contrairement au cumulus. Au contraire, celui-ci a besoin de place. Notamment avec des modèles qui peuvent monter à 500 litres d’eau chaude. Le débit d’eau d’un chauffe-eau est réduit comparé à un cumulus. C’est pourquoi on s’en sert comme système d’appoint. Le cumulus est utilisable comme source d’eau chaude principale. Si les besoins en eau chaude sont faibles, il est préférable de choisir un chauffe-eau. Le cumulus va couvrir la nécéssité en eau chaude sanitaire sur une longue période. Toutefois, si on utilise une grosse quantité d’eau sur une courte période, il y a risque de pénurie. Et si cela arrive, il faudra attendre longtemps avant que le ballon ne soit rempli. A savoir que le cumulus est beaucoup plus long et lent pour amener l’eau à la bonne température par rapport à un chauffe-eau instantané. Autre inconvénient, il ne peut pas amener l’eau chaude de manière rapide jusqu’au robinet. Économiquement parlant , le chauffe-eau à accumulation est souvent plus coûteux. Car l’eau chaude dont on ne se sert pas refroidit et nécessite d’être à nouveau chauffée. Ce qui peut amener à payer un certain prix. Il est toutefois toujours possible d’avoir le choix concernant ses plages de chauffages en optant intelligemment pour les heures creuses. Le prix d’achat est aussi plus élevé. Par la suite, il est plus dure de l’installer et effectuer l’entretien. Toutefois, un entretien à l’année n’a aucune obligation. Le chauffe eau instantané coûte moins cher au départ et tend à moins gaspiller d’énergie. Toutefois, il consomme beaucoup d’énergie par rapport à la résistance. Il doit y avoir assez de puissance pour chauffer assez vite une grosse quantité d’eau. L’entretien chaque année est parfois une obligation selon les modèles qui fonctionnent souvent au gaz. Dernière chose, c’est que contrairement au chauffe-eau instantané, les cumulus (sauf les cumulus électriques) sont éligibles pour bénéficier de diverses écologiques comme le crédit d’impôt transition énergétique, les subventions de l’ANAH, la prime énergie et d’autres aides qui vont venir se greffer. Ces aides une fois cumulées vont couvrir jusqu’à 60% du prix d’achat de votre chauffe-eau.

Le chauffe-eau horizontal

Pour votre alimentation en eau chaude sanitaire, vous hésitez entre un chauffe-eau vertical, un chauffe-eau horizontal ou un mini chauffe-eau ? Le choix d’un système horizontal, vertical ou vertical sur un trépied dépendra de sa capacité de stockage, de la place disponible, mais aussi du lieu de son emplacement, car des normes strictes existent en la matière.

Chauffe-eau horizontal : moins performant que le vertical

À la base , le principe de fonctionnement du chauffe-eau horizontal (ou ballon d’eau chaude horizontal) est le même que le chauffe-eau vertical. Les déperditions et le maintien de l’eau chaude à température sont similaires sur tous les modèles. Deux choses les différencient toutefois:
  • Le chauffe-eau horizontal se montre moins bon que le chauffe-eau vertical pour mettre en température l’eau. Avec des besoin similaires en eau chaude sanitaire, un chauffe-eau horizontal à accumulation réclame une capacité de plus de 50 litres par rapport à sa façon de fonctionner.
  • Le chauffe-eau horizontal prend plus de place :
    • pas le top si vous avez un espace exigu;
    • Intéressant si vous n’avez pas une hauteur sous plafond suffisante pour un chauffe-eau vertical. L’inverse également si vous avez une grande hauteur sous plafond qui vous permet de le positionner haut.

Les règles élémentaires pour installer un chauffe-eau à accumulation

Votre chauffe-eau horizontal (ou vertical) sera disposé dans un espace chauffé pour limiter :
  • les déperditions de chaleur ;
  • un surplus de consommation éléctrique ou en gaz
Si vous ne pouvez pas effectuer l’installation de votre chauffe-eau à accumulation au sein d’un espace chauffé, veuillez vous référer à certaines règles qui sont :
  • isoler de manière thermique des canalisations ;
  • La longueur de canalisation doit être de 8 mètres maximum entre le cumulus et l’endroit où l’eau sera puisée
  • A l’inverse, mettez en place un autre système. La base est un chauffe-eau avec production instantanée.
Choisir entre un ballon d’eau chaude horizontal et un ballon d’eau chaude vertical se fera selon les règles d’installation et en fonction de la configuration du logement.

Les normes d’implantation du chauffe-eau horizontal électrique

Disposer un chauffe-eau électrique impose la conformité aux normes électriques, notamment la norme NF C15-100, qui concerne les installations électriques à basse tension. Le cas des pièces d’eau, notamment :
  • Division en quatre volumes (0 à 4).
  • Le chauffe-eau électrique à accumulation ne peut pas être mis dans n’importe quel volume.
Installer un cumulus horizontal électrique se fait obligatoirement en accord avec les volumes de sécurité :
  • Dans le volume 3 et hors volume.
  •  une pièce trop petite où le volume 3 n’existe pas :
    • installation dans le volume 2, pour un chauffe-eau vertical ;
    • installation dans le volume 1, si il s’agit d’un chauffe-eau horizontal. Toutefois installé en hauteur.
Remarque : en ce qui concerne le chauffe-eau horizontal, les canalisations doivent être faite avec un matériau conducteur. Le chauffe-eau doit être protégé par un différentiel 30 mA.

Comment est implanté le chauffe-eau horizontal à gaz ?

Le chauffe-eau gaz évacue obligatoirement les gaz brûlés : le raccordement à un conduit d’évacuation se fait la plupart du temps en sortie cheminée, ou sortie ventouse. A part cette obligation, on vous préconise de suivre les mises en garde du fabricant par rapport à la superficie de la pièce, et de la ventilation pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde carbone.

Fixation du chauffe-eau horizontal : selon le support

Les cumulus ont un mode de pose, il faut le respecter. Le sens de pose est à sélectionner en fonction du mode d’alimentation : latéral droite ou gauche, ou par le bas. Il faut bien le préciser quand vous l’achetez.

Cas d’une pose murale

Poser un ballon d’eau chaude horizontal est effectué la plupart du temps sur un mur avec des pattes de fixation.
  • Le mode de fixation doit prendre en considération le poids du chauffe-eau en charge.
  • Pour sécuriser votre installation, utilisez des matériaux adaptés à votre support.